Rage du chat : tout savoir sur les effets de la maladie sur les félins

 Rage du chat : tout savoir sur les effets de la maladie sur les félins

Tracy Wilkins

Tout le monde a probablement entendu parler des dangers de la rage canine, n'est-ce pas ? Mais la vérité est que les chiens ne sont pas les seuls animaux à pouvoir être affectés par cette terrible maladie. Bien qu'il soit un peu plus difficile de trouver un chat atteint de la rage, les amoureux des félins doivent garder à l'esprit qu'il s'agit d'un problème qui peut également affecter la santé du chat et qui nécessite beaucoup d'attention, surtout en ce qui concerne la rage canine.car il s'agit d'une maladie hautement contagieuse et mortelle.

Oui, c'est vrai : dans la grande majorité des cas, la rage féline conduit l'animal à la mort et il est donc essentiel de savoir comment la prévenir et comment identifier un chat atteint de la rage. Pour dissiper les principaux doutes concernant la rage chez les chats (symptômes, diagnostic et prévention), nous avons interrogé la vétérinaire Izadora Sousa, de Rio de Janeiro. Découvrez ce qu'elle nous a dit !

La rage du chat est-elle finalement similaire à celle du chien ?

Lorsque l'on parle de rage, il est courant que la première image qui nous vienne à l'esprit soit celle d'un chien enragé, car l'incidence de cette maladie chez les chiens est bien plus élevée que chez les chats.se déplacent fréquemment dans les rues.

Mais existe-t-il une différence entre ces maladies, outre leurs transmetteurs ? Comme l'explique le vétérinaire, la rage féline et la rage canine se manifestent de manière très similaire : elles provoquent toutes deux une série de lésions du système nerveux central des animaux infectés, qui commencent à manifester de l'agressivité et peuvent développer toute une série d'autres symptômes.Les zoonoses les plus préoccupantes, car leur taux de létalité est proche de 100 %", souligne Mme Izadora.

Rage : les chats sont infectés par contact avec la salive d'un animal infecté.

La contagion de la rage féline se produit essentiellement de la même manière que celle de la rage canine : "La rage se transmet principalement par inoculation de la salive de l'animal infecté à la victime, notamment par des morsures ou des griffures/plaies préexistantes qui entrent en contact direct avec la salive de l'animal".

C'est pourquoi les chatons qui ont une vie active en dehors de la maison sont plus susceptibles d'être infectés par la maladie, surtout s'ils n'ont pas été correctement vaccinés. Il est impossible de savoir qui le chaton peut rencontrer dans la rue et, par conséquent, le risque de contact avec des animaux infectés est élevé. L'agressivité étant l'un des principaux symptômes de la maladie, les bagarres entre chats finissent par être une porte d'entrée pour la maladie.pour cette maladie, car les morsures et les égratignures sont inévitables à ces moments-là.

En fait, tous les mammifères sont vulnérables à la rage, y compris les humains. Vous devez donc être prudent en ce qui concerne la rage féline pour sauver votre chaton et votre propre santé.

Rage féline : les symptômes de la maladie peuvent varier

Tout d'abord, il faut savoir que les symptômes de la rage féline ne se manifestent pas toujours de manière unique, c'est-à-dire qu'ils peuvent varier fortement d'un cas à l'autre. Cependant, comme il s'agit d'une maladie qui affecte le système nerveux central de manière assez importante, l'un des principaux moyens de savoir si votre animal a été contaminé ou non est d'observer s'il y a des changements dans le comportement du chat,Les chats plus affectueux et amicaux, par exemple, peuvent devenir plus agressifs du jour au lendemain, laissant les gardiens un peu perplexes face à la situation. Mais ce n'est pas la seule façon d'identifier le problème, car il est également possible de remarquer d'autres symptômes. La rage féline laisse généralement le chat très faible etCertains des principaux signes de cette situation sont les suivants :

- L'animal devient apathique

Voir également: Types de toilettage pour Shih Tzu et Yorkshire

- Manque d'appétit et d'intérêt pour l'eau

- Désorientation mentale

- Photophobie (aversion pour la lumière)

- Perte de contrôle de la mâchoire

- Sialorrhée (salivation excessive)

- Tremblements des membres et/ou paralysie des membres

- Crises d'épilepsie

- Manger

Voir également: Filabrasileiro : tout sur la grande race brésilienne

Cependant, la plupart de ces symptômes peuvent être facilement confondus avec d'autres maladies. Alors, comment le gardien peut-il différencier un problème d'un autre ? L'astuce pour savoir s'il s'agit vraiment de la rage féline est de toujours garder un œil sur votre compagnon à quatre pattes ! Vérifiez si le chaton a été impliqué dans des bagarres récentes ou s'il a été en contact avec d'autres mammifères infectés, comme par exempleles chauves-souris hématophages (qui se nourrissent de sang), les ratons laveurs ou d'autres animaux sauvages. "Tous les symptômes ne se manifestent pas toujours, c'est pourquoi il est important de consulter le plus rapidement possible en cas de suspicion de rage", rappelle Mme Izadora.

Chat : les premiers symptômes de la rage peuvent mettre jusqu'à deux mois à se manifester.

La rage féline connaît différentes phases d'évolution, dont la première est appelée période d'incubation. Selon le vétérinaire, cette phase n'est rien d'autre que le temps qui s'écoule entre la contagion et l'apparition des symptômes. Comme elle dépend de nombreuses variables, il n'est pas possible de prédire avec certitude la durée de l'incubation, mais en moyenne, la maladie dure entre 15 jours et 2 jours."La durée de vie après l'apparition des symptômes est courte, les animaux meurent généralement entre 3 et 7 jours", explique-t-il.

Dans tous les cas, lorsque vous constatez les premiers symptômes de la rage féline, il est extrêmement important de consulter un vétérinaire le plus rapidement possible, tant pour assurer la sécurité du gardien que pour réduire les souffrances du chat. Bien qu'il s'agisse d'une maladie mortelle qui n'a pratiquement aucune chance de guérison, certaines mesures doivent être prises pour éviter que le chat atteint de la rage ne la transmette à un vétérinaire.Si vous avez d'autres animaux de compagnie à la maison, il est également important de les mettre en quarantaine pour s'assurer qu'ils n'ont pas été infectés et qu'ils n'infecteront personne d'autre.

Chat atteint de la rage : le diagnostic n'est confirmé que par la mort de l'animal.

Lorsque vous pensez que votre compagnon à quatre pattes a attrapé la rage féline, il est important de signaler tout ce que vous savez sur votre animal et le lieu où il vit : "Une analyse des symptômes, des antécédents et de la région où réside l'animal (si des cas ont été signalés, s'il y a des chauves-souris hématophages, etc."Pour confirmer le diagnostic de rage féline, des fragments du système nerveux de l'animal (post-mortem) doivent être envoyés pour des tests de laboratoire spécifiques qui détectent des antigènes et des anticorps confirmant le contact avec le virus", révèle le vétérinaire.

Le vaccin contre la rage féline est la meilleure méthode de prévention

Bien qu'il n'existe pas de remède ou de traitement pour les chats atteints de la rage, il s'agit d'une maladie qui peut être facilement évitée grâce à une mesure très simple : la vaccination. Selon Izadora, le vaccin contre la rage doit être administré aux chatons dès l'âge de 3 mois et être renforcé tous les ans jusqu'à la fin de leur vie. En fait, comme il s'agit d'un problème de santé publique, il existe plusieurs mutilationsdes centres de vaccination gratuits dans tout le Brésil, il suffit de s'informer.

En outre, une méthode préventive qui peut être adoptée en conjonction avec le vaccin consiste à empêcher le chaton de sortir de la maison sans surveillance, en privilégiant l'élevage à l'intérieur. "Protéger l'animal d'un éventuel contact avec les chauves-souris, en particulier les hématophages, en gardant le chat à l'intérieur ou dans des environnements grillagés, est une autre forme de prévention", souligne le vétérinaire.

Tracy Wilkins

Jeremy Cruz est un amoureux passionné des animaux et un parent dévoué. Avec une formation en médecine vétérinaire, Jeremy a passé des années à travailler aux côtés de vétérinaires, acquérant des connaissances et une expérience inestimables dans les soins aux chiens et aux chats. Son véritable amour pour les animaux et son engagement envers leur bien-être l'ont amené à créer le blog Tout ce que vous devez savoir sur les chiens et les chats, où il partage les conseils d'experts de vétérinaires, de propriétaires et d'experts respectés dans le domaine, dont Tracy Wilkins. En combinant son expertise en médecine vétérinaire avec les connaissances d'autres professionnels respectés, Jeremy vise à fournir une ressource complète aux propriétaires d'animaux de compagnie, les aidant à comprendre et à répondre aux besoins de leurs animaux de compagnie bien-aimés. Qu'il s'agisse de conseils d'entraînement, de conseils de santé ou simplement de sensibilisation au bien-être des animaux, le blog de Jeremy est devenu une source incontournable pour les passionnés d'animaux de compagnie à la recherche d'informations fiables et compatissantes. Grâce à ses écrits, Jeremy espère inspirer les autres à devenir des propriétaires d'animaux plus responsables et à créer un monde où tous les animaux reçoivent l'amour, les soins et le respect qu'ils méritent.