Lupus canin : en savoir plus sur cette maladie auto-immune qui peut aussi toucher les animaux

 Lupus canin : en savoir plus sur cette maladie auto-immune qui peut aussi toucher les animaux

Tracy Wilkins

Bien que les chiens soient très différents de nous à certains égards, ils peuvent malheureusement souffrir de certaines maladies très semblables à celles qui attaquent les humains. L'une d'entre elles est le lupus canin, une maladie auto-immune qui endommage les cellules saines du corps du chien et sa santé dans son ensemble. Cela devient bien sûr une source d'inquiétude pour les propriétaires, mais la meilleure façon d'y faire face est d'avoir recours à des méthodes d'évaluation.Pour ce faire, nous nous sommes entretenus avec Natália Salgado Seoane Silva, vétérinaire au sein du Grupo Vet Popular.

Le lupus est plus fréquent chez les chiens que chez les chats.

Selon le vétérinaire, la cause de la maladie n'est pas encore connue : "Ce que l'on sait, c'est que les bonnes cellules sont détruites en raison de réactions d'hypersensibilité et d'inflammation dans différentes parties du corps telles que la peau, le cœur, les reins, les poumons, les articulations et le sang. De plus, elle est prédominante chez les chiens et rare chez les chats" La race de votre compagnon à quatre pattes fait encore toute la différence et peut être un facteur de risque, comme vous vous en souvenez"Certaines races sont prédisposées : caniche, berger allemand, husky sibérien, chow-chow, beagle, setter irlandais, colley et chien de berger anglais.

Il existe deux types de lupus : le lupus érythémateux vasculaire cutané ou discoïde (CLEV) et le lupus érythémateux systémique (LES). Le LES est la forme la plus bénigne de la maladie et peut être activé ou aggravé par une exposition prolongée de l'animal au rayonnement solaire", explique Natália. Les symptômes peuvent être très généraux, mais se caractérisent par des lésions. "Il est plus fréquent chez les chiensLes premières lésions sont des vésicules et des cloques, principalement dans les zones peu poilues (museau, oreilles, lèvres, coussin, etc.) qui ont tendance à apparaître pendant les mois d'été, et il peut y avoir une rémission des lésions en hiver, avec une récurrence en été. Les premiers signes commencent par une dépigmentation et une desquamation de la zone affectée, évoluant vers des ulcères, provoquant des saignements. La perte de poils se produit.et des cicatrices, voire des déformations chez certains patients", explique le vétérinaire.

Voir également: En savoir plus sur le trimming, la coupe spécifique à la race Golden Retriever

Le diagnostic du lupus canin nécessite des tests spécifiques

Comme le lupus canin se manifeste par des symptômes très divers, le diagnostic de la maladie ne peut pas être défini par une évaluation primaire. "Les symptômes, étant divers et communs à d'autres pathologies, ne sont pas spécifiques pour diagnostiquer le lupus, nous excluons donc les maladies à médiation immunitaire, les allergies aux piqûres d'insectes, les néoplasmes, entre autres. Nous demandons des tests tels que la numération sanguine, l'urine de type 1, le test de dépistage de l'hypertension artérielle.des anticorps nucléaires, test d'immunofluorescence ou immunohistochimie, biopsie cutanée, radiographie des articulations touchées, arthrocentèse, biopsie synoviale et culture bactérienne du liquide synovial", explique Natália.

Le lupus chez le chien étant une maladie qui s'attaque directement au système immunitaire de l'animal, celui-ci reste beaucoup plus sujet aux maladies et doit être bien surveillé : "L'animal peut développer des maladies telles que l'insuffisance rénale et le syndrome néphrotique, la bronchopneumonie, la septicémie, les hémorragies, la pyodermite secondaire, l'anémie, les réactions aux médicaments et les complications gastriques", précise le vétérinaire.

Voir également: Colliers anti-puces : vaut-il la peine d'investir dans ce traitement pour votre chien ?

Grâce au traitement et au contrôle, le chien peut bénéficier d'une qualité de vie.

"Malheureusement, il n'y a pas de remède, mais nous pouvons contrôler les symptômes et éviter les complications du lupus. La réponse du traitement dépendra des organes touchés, de la gravité et de l'état général du patient", explique Natália. Selon elle, les anti-inflammatoires, les immunosuppresseurs et les suppléments vitaminiques feront partie de la vie du chien. En outre, des médicaments stéroïdiens et non stéroïdiens seront utilisés.les stéroïdes peuvent entrer dans la liste des médicaments de l'animal.

Cependant, même avec un traitement, la maladie peut évoluer : "Si le cas s'aggrave, l'animal doit être hospitalisé. Le repos en cas de polyarthrite est indispensable, ainsi qu'un régime restrictif en cas de problèmes rénaux, par exemple. Les soins d'hygiène dans l'environnement où vit l'animal sont essentiels, en plus d'être très affectueux avec lui", recommande Natália. Le vétérinaire commente également"Comme il s'agit d'une maladie auto-immune, il est particulièrement important de prévenir la reproduction de ces chiens, d'éviter une forte exposition au soleil et d'utiliser un écran solaire sur les parties du corps les plus sensibles et non protégées par les poils", conclut-il.

Tracy Wilkins

Jeremy Cruz est un amoureux passionné des animaux et un parent dévoué. Avec une formation en médecine vétérinaire, Jeremy a passé des années à travailler aux côtés de vétérinaires, acquérant des connaissances et une expérience inestimables dans les soins aux chiens et aux chats. Son véritable amour pour les animaux et son engagement envers leur bien-être l'ont amené à créer le blog Tout ce que vous devez savoir sur les chiens et les chats, où il partage les conseils d'experts de vétérinaires, de propriétaires et d'experts respectés dans le domaine, dont Tracy Wilkins. En combinant son expertise en médecine vétérinaire avec les connaissances d'autres professionnels respectés, Jeremy vise à fournir une ressource complète aux propriétaires d'animaux de compagnie, les aidant à comprendre et à répondre aux besoins de leurs animaux de compagnie bien-aimés. Qu'il s'agisse de conseils d'entraînement, de conseils de santé ou simplement de sensibilisation au bien-être des animaux, le blog de Jeremy est devenu une source incontournable pour les passionnés d'animaux de compagnie à la recherche d'informations fiables et compatissantes. Grâce à ses écrits, Jeremy espère inspirer les autres à devenir des propriétaires d'animaux plus responsables et à créer un monde où tous les animaux reçoivent l'amour, les soins et le respect qu'ils méritent.