La dysplasie de la hanche chez le chien : en savoir plus sur les symptômes et les moyens de prévenir la maladie

 La dysplasie de la hanche chez le chien : en savoir plus sur les symptômes et les moyens de prévenir la maladie

Tracy Wilkins

La dysplasie coxofémorale ou dysplasie de la hanche est une maladie qui entrave la mobilité des chiens de différentes races. Elle affecte les pattes arrière du chien et, entre autres symptômes, peut provoquer des douleurs et des raideurs dans les membres de l'animal. En d'autres termes : l'inconfort est le moindre des soucis pour le chien dysplasique. Afin que vous puissiez identifier les symptômes et en savoir plus sur les traitements et..,Même en ce qui concerne la prévention de cette maladie, nous avons rassemblé de nombreuses informations sur la dysplasie de la hanche dans les pages qui suivent.

La dysplasie coxo-fémorale chez le chien : qu'est-ce que c'est ?

La dysplasie coxo-fémorale est une maladie, généralement génétique, caractérisée par un développement non harmonieux des os, des muscles et des tendons des pattes arrière du chien. De ce fait, l'animal atteint de dysplasie a le fémur et le bassin en frottement constant lorsqu'il marche ou court - le mouvement n'est pas amorti par les articulations et les tendons.

Selon le stade de la vie auquel elle est diagnostiquée, un chien atteint de dysplasie de la hanche peut développer d'autres maladies, telles que l'arthrite, ou devenir paraplégique, c'est-à-dire perdre la fonction de ses pattes arrière. La dysplasie de la hanche chez les chiens peut être diagnostiquée dès l'âge de 4 à 10 mois, mais elle peut également être identifiée ou ne se manifester qu'à l'âge adulte,proche de la transition vers la vieillesse.

Quelles sont les causes de la dysplasie de la hanche chez le chien ?

La principale cause de dysplasie chez les chiots étant génétique, il est recommandé aux mâles et aux femelles ayant déjà souffert de cette affection de ne pas se reproduire afin de réduire les risques de prédisposition de leurs chiots. L'affection est plus fréquente chez les races grandes et géantes, mais les chiens de petite et moyenne taille ne sont pas à 100 % à l'abri de la dysplasie.

Même si l'hérédité est la cause principale de la maladie, il existe d'autres facteurs qui peuvent également entraîner une dysplasie de la hanche chez votre chien. Il est donc utile de surveiller ces points dans la vie quotidienne de votre compagnon :

1. l'alimentation : Outre l'influence directe du régime alimentaire sur la santé de l'animal, il est important, dans le cas des grands chiens, qu'il soit suffisant pour nourrir et aider au bon développement de l'ensemble du corps - en particulier dans la phase du chiot, lorsque les os et les articulations se développent. Leur croissance ne doit pas non plus être accélérée par des rations riches en calories et en protéines : cela peut être à l'origine de la maladie.la cause de la malformation de la région dorsale de l'animal ;

2. l'obésité canine : En effet, les animaux obèses usent davantage leurs articulations lors des mouvements quotidiens, ce qui signifie qu'ils peuvent développer une dysplasie, qu'ils aient ou non une prédisposition génétique ;

3. le mode de vie sédentaire : Tout comme les humains, les chiens ont besoin de faire de l'exercice pour rester en bonne santé et renforcer leurs os, leurs muscles et leurs articulations. Un animal sédentaire a également tendance à prendre beaucoup de poids, ce qui signifie qu'il combine deux causes possibles de dysplasie de la hanche dans le même cas. Vérifiez auprès de votre vétérinaire le besoin d'exercice de la race de votre animal ;

Voir également: Les chiens peuvent-ils boire des jus de fruits ?

4. la façon de s'asseoir : Certains animaux peuvent développer une dysplasie à cause de leur façon de s'asseoir. Si, au lieu d'équilibrer leur poids sur les deux côtés de la hanche, ils poussent trop fort d'un côté, ils peuvent finir par user les articulations de la hanche ;

5. Longue durée de vie sur les sols lisses : si votre chien passe la plupart de son temps à l'intérieur, l'idéal est d'avoir des sols qui ne sont pas trop glissants, comme certains types de carreaux de porcelaine. sans le frottement entre ses pattes et le sol, il peut avoir besoin de faire plus d'efforts pour marcher et donc user ses articulations à long terme.

Quels sont les symptômes de la dysplasie de la hanche chez le chien ?

La douleur et la gêne ressenties par votre animal lors d'activités quotidiennes simples sont les premiers signes d'une dysplasie de la hanche, mais ce ne sont pas les seuls et ils peuvent également indiquer d'autres problèmes de santé chez votre animal. Il est donc nécessaire de prêter attention aux autres symptômes de la dysplasie de la hanche chez le chien - il est fréquent que l'animal affecté présente plus d'une dysplasie de la hanche chez le chien.d'entre eux :

  • Diminution de la vitesse du pas ;

  • Hésitation lors d'activités telles que monter les escaliers, les lits, les canapés, courir et sauter ;

  • Limitation des mouvements ;

  • Atrophie des muscles du dos ;

  • Développement des muscles de l'épaule ;

  • Perte de stabilité des pattes arrière - le chien est déséquilibré et tombe de lui-même ;

  • Changement dans sa façon de marcher (il commence à boiter et à marcher en se retournant) ;

  • Les talons sont tournés vers l'intérieur ;

  • S'écrase en marchant ;

    Voir également: Accident vasculaire cérébral (AVC) chez le chien : ce que c'est, ce qu'il faut faire et comment prévenir l'AVC chez le chien
  • Manque de symétrie en position assise ou position assise avec les jambes plus ouvertes.

Comment diagnostiquer et traiter la dysplasie de la hanche chez les chiots ?

Selon le cas et le niveau de développement de la dysplasie, le diagnostic sera facile à poser, mais il est courant que le vétérinaire demande des examens d'imagerie tels que des radiographies ou des IRM, ainsi que des examens physiques pour confirmer et obtenir plus de détails sur l'affection en question.dans votre animal.

Dans certains cas, un traitement à base de médicaments, de physiothérapie, de compléments alimentaires, d'un régime amaigrissant et même d'une restriction de l'activité physique suffit à améliorer la qualité de vie du chien.

Votre vétérinaire peut vous proposer différents types d'interventions chirurgicales, allant du remplacement de la hanche de votre animal par une prothèse à la coupe ou à l'ablation des os touchés, mais il est toujours utile d'en parler pour savoir quelle est la meilleure option dans le cas de votre animal.

Tracy Wilkins

Jeremy Cruz est un amoureux passionné des animaux et un parent dévoué. Avec une formation en médecine vétérinaire, Jeremy a passé des années à travailler aux côtés de vétérinaires, acquérant des connaissances et une expérience inestimables dans les soins aux chiens et aux chats. Son véritable amour pour les animaux et son engagement envers leur bien-être l'ont amené à créer le blog Tout ce que vous devez savoir sur les chiens et les chats, où il partage les conseils d'experts de vétérinaires, de propriétaires et d'experts respectés dans le domaine, dont Tracy Wilkins. En combinant son expertise en médecine vétérinaire avec les connaissances d'autres professionnels respectés, Jeremy vise à fournir une ressource complète aux propriétaires d'animaux de compagnie, les aidant à comprendre et à répondre aux besoins de leurs animaux de compagnie bien-aimés. Qu'il s'agisse de conseils d'entraînement, de conseils de santé ou simplement de sensibilisation au bien-être des animaux, le blog de Jeremy est devenu une source incontournable pour les passionnés d'animaux de compagnie à la recherche d'informations fiables et compatissantes. Grâce à ses écrits, Jeremy espère inspirer les autres à devenir des propriétaires d'animaux plus responsables et à créer un monde où tous les animaux reçoivent l'amour, les soins et le respect qu'ils méritent.