Chien à bout de souffle : ce que cela peut signifier et quand chercher de l'aide !

 Chien à bout de souffle : ce que cela peut signifier et quand chercher de l'aide !

Tracy Wilkins

Un chien souffrant d'essoufflement peut être une source de grande inquiétude pour les propriétaires ! Après tout, voir son chiot haleter et lutter pour respirer est une scène déchirante, n'est-ce pas ? Ce trouble peut être causé par plusieurs causes et, par conséquent, nécessite différents traitements.

Pour mieux comprendre le sujet, Patas da Casa s'est entretenue avec la vétérinaire Cristina Elillo, qui explique les causes possibles du problème et explique comment se rendre compte que votre chien en souffre.

Essoufflement chez le chien : comment l'identifier ?

Les principaux symptômes cités par le spécialiste sont relativement faciles à identifier : "changement du rythme respiratoire, comme une respiration courte et rapide avec un sifflement (bruit respiratoire anormal), bouche ouverte, changement de couleur de la langue, qui peut même devenir violacée, et cou allongé", précise le vétérinaire. En outre, la toux peut également indiquer que le chien est à bout de souffle.

Causes de l'essoufflement chez le chien : le stress et les problèmes cardiaques sont des possibilités.

L'essoufflement chez le chien peut être un symptôme associé à de nombreux problèmes, qu'il s'agisse de problèmes émotionnels ou d'affections liées à la santé physique de l'animal. Les maladies ou les lésions des voies respiratoires en sont les principales causes. Les animaux obèses et âgés sont plus prédisposés, de même que les races brachycéphales, dont la conformation anatomique les prédispose également (à l'essoufflement) ", explique-t-il.Dr Cristina.

Les races dites brachycéphales, mentionnées par le vétérinaire, ont un museau court et plat. Cette formation anatomique de l'animal rend les chiens de cette race plus sujets à l'apparition de l'essoufflement. Quelques exemples de races brachycéphales sont : le carlin, le Lhasa Apso, le Shih Tzu, le Pékinois, le bouledogue anglais et le Boxer.

Voir également: Petite, moyenne ou grande race de chien : comment la différencier selon la taille et le poids ?

"Les maladies cardiaques, les tumeurs, l'anémie, les maladies neurologiques et l'affaissement de la trachée peuvent également être à l'origine de ce symptôme. L'augmentation de la température corporelle (hyperthermie), le stress et l'anxiété peuvent également être à l'origine de ce symptôme", ajoute le professionnel. Seul un vétérinaire sera en mesure de dire avec certitude ce qui arrive à votre animal. N'hésitez pas à prendre un rendez-vous dès que possible.remarquer tout changement dans le comportement de votre animal de compagnie !

En attendant, voici quelques raisons possibles de l'essoufflement de votre chien :

Voir également: 5 signes qu'un chien est complètement amoureux de vous !
  • Chaleur : des journées très chaudes ou une série d'exercices intenses peuvent influencer la respiration du chien. En effet, contrairement à l'homme, le chien n'a pas la capacité de transpirer pour maintenir sa température corporelle stable. Il finit donc par échanger de la chaleur par la respiration.
  • La douleur : un chien qui souffre peut aussi haleter, il faut donc surveiller les autres signes de douleur, comme la sensibilité au toucher et le manque d'appétit.
  • Problèmes cardiaques : Les chiens obèses et âgés sont plus susceptibles de développer une maladie cardiaque. Cependant, les animaux plus jeunes ne sont pas à l'abri de cette possibilité. Un bon moyen d'identifier le problème est d'observer la volonté de votre chien de faire de l'exercice.
  • Problèmes respiratoires : L'essoufflement chez le chien peut être le signe d'une complication majeure du système respiratoire, par exemple une bronchite, un asthme ou une pneumonie. Restez à l'affût des signes tels que les éternuements, la toux, la respiration sifflante, la fièvre, la perte d'appétit et l'écoulement nasal. Un chien qui renifle beaucoup, par exemple, peut être le signe de l'une de ces affections.
  • Collapsus trachéal : la maladie se traduit par une réduction du diamètre de la trachée, ce qui finit par gêner la circulation de l'air.
  • Phobie, anxiété et stress : Comme l'a déjà expliqué le Dr Cristina, les problèmes psychologiques peuvent également affecter la santé respiratoire de l'animal. Les situations qui rendent l'animal nerveux et effrayé peuvent être à l'origine de cet essoufflement.

Il convient toutefois de noter que seul un vétérinaire sera en mesure d'établir clairement le diagnostic ! Veillez à la santé de votre animal et essayez d'assurer le suivi avec un professionnel : "Une visite chez le vétérinaire pour le contrôle annuel, des précautions en cas de températures élevées et une vaccination à jour sont quelques-unes des mesures à prendre (pour éviter l'essoufflement)", conseille le vétérinaire.Dr Cristina Elillo.

Chien à bout de souffle : que faire ?

Vous avez remarqué que votre chien est essoufflé ? Selon la vétérinaire, la première chose à faire est de garder son calme. "Le stress peut aggraver la situation. Emmenez immédiatement l'animal aux urgences, où il devra être stabilisé grâce à l'oxygénothérapie", explique-t-elle.

Essayez de comprendre le contexte et de savoir quand cela a commencé à se produire chez votre chien. Halète-t-il après une série d'exercices physiques ou après une situation stressante ? Observez attentivement et mettez votre chien le plus à l'aise possible.

Dans d'autres cas, lorsque le chien a la langue violacée, le trouble peut être un peu plus grave. Cette coloration peut indiquer que l'animal est cyanosé, c'est-à-dire qu'il manque d'oxygénation dans le sang et les tissus. Il s'agit d'un signe d'urgence, tout comme l'évanouissement et la perte de conscience. Si cela se produit chez votre chien, il est grand temps de consulter un spécialiste. "Dans lesSi vous ne pouvez pas vous rendre rapidement chez le vétérinaire et que l'animal a la langue violette, vous pouvez essayer de lui faire un massage cardiaque et de souffler dans les narines avec la bouche fermée. Vous pouvez effectuer cette manœuvre trois fois ou jusqu'à ce que vous arriviez à l'hôpital ou à la clinique vétérinaire", prévient le Dr Cristina.

Traitement de l'essoufflement chez le chien : que ne puis-je pas faire pendant que le chien est traité ?

Une consultation est indispensable pour diagnostiquer et traiter correctement le problème. Le traitement dépendra de la cause de l'essoufflement du chien. Selon le Dr Cristina, la voie choisie est généralement un traitement médicamenteux. "La plupart du temps, avec de bons résultats. Cela dépend de la cause", précise-t-elle. Pendant le traitement du chien, il faut éviter certains types d'aliments.comportement :

  • Ne pas laisser le chien s'agiter

  • Marcher avec modération, en privilégiant les promenades légères aux heures les plus fraîches de la journée.

  • Évitez les situations qui stressent votre animal

  • N'arrêtez pas le traitement au milieu, même si l'état de votre chien semble déjà s'améliorer.

Tracy Wilkins

Jeremy Cruz est un amoureux passionné des animaux et un parent dévoué. Avec une formation en médecine vétérinaire, Jeremy a passé des années à travailler aux côtés de vétérinaires, acquérant des connaissances et une expérience inestimables dans les soins aux chiens et aux chats. Son véritable amour pour les animaux et son engagement envers leur bien-être l'ont amené à créer le blog Tout ce que vous devez savoir sur les chiens et les chats, où il partage les conseils d'experts de vétérinaires, de propriétaires et d'experts respectés dans le domaine, dont Tracy Wilkins. En combinant son expertise en médecine vétérinaire avec les connaissances d'autres professionnels respectés, Jeremy vise à fournir une ressource complète aux propriétaires d'animaux de compagnie, les aidant à comprendre et à répondre aux besoins de leurs animaux de compagnie bien-aimés. Qu'il s'agisse de conseils d'entraînement, de conseils de santé ou simplement de sensibilisation au bien-être des animaux, le blog de Jeremy est devenu une source incontournable pour les passionnés d'animaux de compagnie à la recherche d'informations fiables et compatissantes. Grâce à ses écrits, Jeremy espère inspirer les autres à devenir des propriétaires d'animaux plus responsables et à créer un monde où tous les animaux reçoivent l'amour, les soins et le respect qu'ils méritent.