Anatomie du chien : tout ce qu'il faut savoir sur le fonctionnement du corps de votre animal de compagnie

 Anatomie du chien : tout ce qu'il faut savoir sur le fonctionnement du corps de votre animal de compagnie

Tracy Wilkins

Avez-vous déjà réfléchi au fonctionnement du corps du chien ? L'anatomie canine regorge de curiosités qui peuvent nous surprendre. L'une des plus connues est que les chiens ne voient pas toutes les couleurs, mais c'est loin d'être le fait le plus intriguant de l'anatomie canine. Dans cette optique, l'équipe de l'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (ESA) a mis en place un programme d'information sur l'anatomie canine. Pattes d'accueil a rassemblé tout ce que vous devez savoir sur le corps de votre compagnon à quatre pattes, de ses principaux organes et systèmes à ses cinq sens.

Anatomie : le chien peut avoir environ 321 os disséminés dans son corps.

Les propriétaires de chiens se demandent souvent combien d'os possède leur animal. Cette question peut être influencée par plusieurs facteurs, tels que la race et le stade de vie de l'animal. Un chiot, par exemple, a généralement plus d'os qu'un adulte. En effet, pendant la phase de croissance de l'animal, certains éléments osseux fusionnent, ce qui explique pourquoi il est possible d'avoir plus d'os.En outre, la race influe également sur la taille de la queue du chien, qui peut varier d'une race à l'autre.

Le squelette du chien est divisé en trois parties : axiale, appendiculaire et viscérale. Dans la première partie, on trouve la colonne vertébrale, les os du crâne, le sternum et les côtes du chien. Dans la région appendiculaire se trouvent les os des membres thoraciques et pelviens, tandis que dans la région viscérale se développe l'os pénien du chien, dans le cas des mâles. Les femelles n'ont pas cet os.

Il convient de noter qu'il s'agit d'une partie très importante de l'anatomie canine, car les os sont les principaux responsables du soutien et de la protection du corps des chiens, et servent également à stocker les minéraux. Avec les muscles, ils contribuent au mouvement et à la flexibilité des chiens, et il est donc important de garder un œil sur les éventuelles maladies qui affectent cette région.

Les muscles sont une autre partie importante de l'anatomie du chien

Comme nous l'avons déjà mentionné, les muscles jouent un rôle important dans les mouvements que fait le chien. La contraction et le relâchement des muscles permettent aux chiens de se déplacer de la manière la plus différente, depuis des actions simples comme la marche et la course, jusqu'à l'acte de s'asseoir, de se coucher et de se rouler, par exemple. En fait, saviez-vous que les chiens peuvent courir en moyenne à 30 km / h ? C'est vraiment impressionnant, et tout cela est ...grâce à l'anatomie et à la musculature de ces animaux.

Ce sont les muscles qui assurent la stabilité du chiot lors de ses déplacements et qui, en outre, contribuent à réchauffer et à réguler la température corporelle du chiot. Les muscles du chien peuvent agir de manière volontaire - c'est-à-dire lorsque le chiot est conscient de l'acte, comme la marche - ou involontaire, comme les battements du cœur du chien.

Anatomie canine : comprendre le système cardiovasculaire des chiens

Le cœur du chien est considéré comme un organe vital et extrêmement important pour ces animaux. Comme celui de l'homme, il est également divisé en quatre cavités, deux ventricules et deux oreillettes. La fonction de cette partie du corps est de pomper le sang dans tout le corps du chien par l'intermédiaire des veines et des artères, qui sont les parties responsables du transport du liquide dans tout le corps de l'animal.

Voir également: 200 noms de chats inspirés de héros et d'héroïnes

Parce qu'il s'agit de l'une des régions les plus importantes de l'anatomie canine, le gardien doit être conscient des changements possibles au niveau du cœur de son chien. Certaines maladies cardiaques sont assez courantes, comme la cardiomyopathie dilatée, l'hypertension et le souffle cardiaque chez les chiens. Lorsque vous soupçonnez un problème ou que vous remarquez un changement important dans le rythme cardiaque de votre chien, veillez àdemander l'avis d'un professionnel.

Le système digestif du chien : comment fonctionne-t-il et combien de temps faut-il pour que les aliments soient digérés ?

Composé de la bouche, de l'œsophage, de l'estomac, de l'intestin grêle et du gros intestin, le système digestif du chien est chargé d'absorber les nutriments essentiels au développement de l'organisme à partir de la nourriture. Tout commence dans la bouche : les dents du chien sont chargées de mâcher la nourriture et de la réduire en petits morceaux pour faciliter le processus de digestion.L'œsophage transporte les aliments vers l'estomac, où ils sont stockés jusqu'à ce qu'ils puissent être transformés en énergie par l'intestin grêle, qui est l'organe principal du système digestif canin. C'est là qu'a lieu la majeure partie de la digestion et de l'absorption des nutriments. Ce qui ne peut pas être utilisé par l'intestin grêle peut l'être par l'intestin grêle.L'organisme du chien est à son tour dirigé vers l'intestin grêle, où les déchets se transforment en fèces.

Mais combien de temps dure ce processus ? Cela dépend de ce que le chiot a mangé. Le système digestif du chien peut mettre de 10 heures à 2 jours pour digérer complètement un aliment. Certains aliments sont plus faciles à décomposer, d'autres plus complexes, et c'est un facteur qui influence la digestion. En outre, l'âge du chien interfère également.Les chiots digèrent les aliments plus rapidement que les chiens adultes. En vieillissant, leur métabolisme a tendance à ralentir encore plus, c'est pourquoi un chien âgé peut mettre encore plus de temps à digérer.

La gestation chez la chienne : ce qu'il faut savoir sur l'appareil reproducteur canin

L'appareil reproducteur est formé par les organes génitaux des chiens, qui sont, dans le cas des mâles, les testicules et le pénis, et dans le cas des femelles, l'utérus et les ovaires. Bien qu'ils jouent un rôle important dans la reproduction canine, de nombreux gardiens optent pour la castration des chiens afin d'éviter une éventuelle grossesse non désirée, ce qui peut entraîner une augmentation du nombre d'animaux abandonnés. De plus, un autree grand avantage de la stérilisation d'un chien est qu'elle permet de prévenir plusieurs maladies, telles que le cancer de la prostate chez les mâles et le cancer du sein et de l'utérus chez les femelles.

Voir également: Les chiens font-ils des cauchemars ? en savoir plus

Découvrez comment fonctionnent les cinq sens d'un chien !

- L'audition canine :

L'oreille du chien a une structure anatomique qui lui permet de capter beaucoup plus de sons et de bruits, même à des mètres de distance. C'est pourquoi on dit souvent que ces animaux ont une ouïe très fine : ils peuvent localiser la source de la plupart des sons presque automatiquement. En outre, l'oreille du chien est capable de capter des fréquences plus élevées que les nôtres. En d'autres termes, l'oreille du chien est capable de capter des fréquences plus élevées que les nôtres,Alors que l'homme ne peut identifier que les fréquences comprises entre 16 et 20 000 Hz, le chien peut aller jusqu'à 40 000 Hz. En pratique, cela signifie que nous ne percevons pas les sons très aigus, alors que le chien est totalement sensible à ce type de bruit.

- L'odorat du chien :

Les chiens possèdent environ 200 millions de cellules olfactives, ce qui signifie qu'ils ont un odorat jusqu'à 40 fois supérieur à celui de l'homme. C'est pourquoi il s'agit d'un autre sens très aigu chez ces animaux, et le chien peut distinguer un grand nombre et une grande variété d'odeurs à des mètres de distance. Un autre fait curieux est que les chiens ont une sorte de "mémoire olfactive", c'est-à-dire qu'ilsCe sens de l'odorat surdéveloppé n'est possible que grâce à l'anatomie du museau du chien, qui possède une narine spécifique pour respirer et une autre pour renifler.

- Vue du chien :

Comme beaucoup le savent, les chiens ne voient pas toutes les couleurs : celles qu'ils perçoivent le plus facilement sont le bleu et le jaune, ainsi que certaines nuances de vert. Le rouge, l'orange, le rose et d'autres nuances plus chaudes et plus vives ne sont pas reconnus par l'animal. Cela est dû à la construction anatomique de leur rétine, qui comporte un nombre de cônes beaucoup plus faible que celle des humains, et c'est ce nombre qui fait qu'ils ont du mal à voir les couleurs.En revanche, les chiens voient très bien dans l'obscurité, grâce à une autre structure appelée bâtonnets. Il est également important de noter que la vision périphérique des chiens fonctionne très bien et permet à ces animaux d'avoir une perception de l'environnement beaucoup plus importante que celle des humains : leurs yeux étant positionnés sur les côtés de la tête, ils ont une meilleure perception de l'environnement que les humains.peut atteindre 240°.

- Le palais canin :

Parmi les sens du chien, le palais est considéré comme le moins aigu. La raison en est simple : le nombre de papilles gustatives dont dispose le chien est beaucoup plus petit que celui des autres animaux. Si les humains ont environ 9 000 papilles gustatives, les chiens n'en ont, en moyenne, que 1 700. Malgré cela, ils peuvent distinguer les principales saveurs, à savoir le salé, le sucré, l'amer et l'acide,Mais ce n'est pas si complexe, et c'est pourquoi, en général, il n'est pas trop difficile de satisfaire le palais canin, car ce qui suscite vraiment l'intérêt d'un chien pour un aliment donné, c'est l'odeur, l'odorat des chiens étant extrêmement puissant.

- Sensation de chiot :

Le toucher est l'un des premiers sens développés dans l'organisme canin. Des terminaisons nerveuses disséminées dans tout le corps du chien lui permettent de percevoir différentes sensations, comme le froid et la chaleur. C'est également grâce au toucher que le chien peut percevoir et se protéger d'éventuelles agressions extérieures, comme la piqûre d'un insecte. Cependant, la sensibilité des chiens ne se limite pas à la perception de la chaleur.est toujours la même, car un facteur qui peut influencer ces perceptions est la taille et l'épaisseur de la fourrure du chien.

Tracy Wilkins

Jeremy Cruz est un amoureux passionné des animaux et un parent dévoué. Avec une formation en médecine vétérinaire, Jeremy a passé des années à travailler aux côtés de vétérinaires, acquérant des connaissances et une expérience inestimables dans les soins aux chiens et aux chats. Son véritable amour pour les animaux et son engagement envers leur bien-être l'ont amené à créer le blog Tout ce que vous devez savoir sur les chiens et les chats, où il partage les conseils d'experts de vétérinaires, de propriétaires et d'experts respectés dans le domaine, dont Tracy Wilkins. En combinant son expertise en médecine vétérinaire avec les connaissances d'autres professionnels respectés, Jeremy vise à fournir une ressource complète aux propriétaires d'animaux de compagnie, les aidant à comprendre et à répondre aux besoins de leurs animaux de compagnie bien-aimés. Qu'il s'agisse de conseils d'entraînement, de conseils de santé ou simplement de sensibilisation au bien-être des animaux, le blog de Jeremy est devenu une source incontournable pour les passionnés d'animaux de compagnie à la recherche d'informations fiables et compatissantes. Grâce à ses écrits, Jeremy espère inspirer les autres à devenir des propriétaires d'animaux plus responsables et à créer un monde où tous les animaux reçoivent l'amour, les soins et le respect qu'ils méritent.