Chlamydiose féline : tout savoir sur la maladie qui peut affecter les chats

 Chlamydiose féline : tout savoir sur la maladie qui peut affecter les chats

Tracy Wilkins

La chlamydiose féline est une maladie qui peut être facilement confondue avec la conjonctivite chez les chats, même si ce n'est qu'au début. La contagion étant facilement rendue possible par le contact de l'animal infecté avec d'autres chats et des personnes (la chlamydiose est une zoonose et peut également être transmise à l'homme), les soins de prévention de la chlamydiose sont aussi importants que les soins de traitement.Pour dissiper certains doutes et parler de la maladie, nous avons interrogé le Dr Luciana Capirazzo, vétérinaire spécialiste des félins à l'Hospital Veterinário Vet Popular, dont les propos sont repris ci-dessous.

La chlamydiose féline : cause et action sur l'organisme de l'animal

Comme d'autres maladies infectieuses, la chlamydiose est causée par une bactérie - dans ce cas, la Chlamydophila felis "Cette bactérie provoque une infection oculaire qui se transmet facilement d'un chat à l'autre et qui est donc plus fréquente chez les animaux vivant en groupe", explique Luciana. Les symptômes de la chlamydiose féline comprennent une infection respiratoire, des yeux rouges et gonflés, des écoulements oculaires et nasaux, des éternuements et des vomissements.Dans les cas les plus graves, le chat peut également présenter des lésions telles que des ulcères dans la région du globe oculaire.

Voir également: Chat avec du sang dans les selles : que faire ?

Que faire lorsque vous identifiez les symptômes de la chlamydiose féline chez votre chat ?

La chlamydiose féline est une maladie grave qui dispose d'un traitement spécifique mais qui peut être facilement confondue avec d'autres affections en raison de ses symptômes communs. Outre la conjonctivite, première possibilité qui vient à l'esprit des gardiens qui trouvent leur chat avec les yeux rouges, elle peut également passer pour une grippe féline en raison de l'infection respiratoire apparente. Le traitementSi vous prenez la mauvaise décision, vous risquez d'aggraver la situation de votre ami, ce qui signifie que vous n'avez qu'une seule chose à faire : "L'idéal est toujours d'aller chez le vétérinaire, ce qui permet d'éviter les recettes maison et l'administration de médicaments par vos propres moyens", conseille Luciana.

Lors de la consultation, il est normal que le professionnel examine votre chat afin d'éliminer d'autres possibilités de maladies présentant les mêmes symptômes. Les informations concernant le nombre de chats qui vivent avec votre ami sont également très importantes et peuvent être décisives dans la définition de l'affection. "Afin d'établir un diagnostic, le vétérinaire procédera à un examen clinique et pourra également demander certaines informations sur le chat et son environnement.Dans de nombreux cas, la chlamydiose n'est confirmée que par l'analyse des sécrétions de l'animal infecté.

Voir également: La glande adanale chez le chien : ce qu'elle est, sa fonction, ses soins et ses complications

Comment fonctionne le traitement de la chlamydiose féline ?

Une fois le diagnostic confirmé, il est temps de traiter la chlamydiose féline : "Le traitement ne doit se faire que sur prescription du vétérinaire. Il peut compter sur des antibiotiques pour empêcher la reproduction de la bactérie et des pommades ophtalmiques. En plus des médicaments, il est important que le propriétaire assure l'hygiène de l'animal, en nettoyant ses yeux avec des gazes propres et humidifiées avec de l'eau ou du sérum", explique Luciana. OLe traitement antibiotique doit être poursuivi pendant toute la durée indiquée par le vétérinaire, même si l'état de votre chat semble s'améliorer, car c'est le seul moyen de combattre réellement la bactérie. N'oubliez pas : pendant la durée du traitement, l'animal devra être isolé afin de garantir l'efficacité du traitement.

Les différentes formes de transmission de la chlamydiose féline

Comme nous l'avons dit plus haut, la chlamydiose féline ne se transmet que par contact direct entre un animal sain et les sécrétions d'un animal infecté, mais ce n'est pas le seul mode de contamination : "Les chattes gestantes peuvent transmettre la maladie à leurs chatons pendant et après l'accouchement", précise le vétérinaire. Lors de l'adoption d'un chaton, essayez donc de vous renseigner sur les antécédents médicaux de sa mère.Si ce n'est pas possible, signalez-le à votre vétérinaire pour qu'il l'examine et le soigne s'il a été contaminé.

La chlamydiose féline peut être évitée : restez vigilants

Bien qu'elle soit présente dans de nombreux environnements, la bactérie responsable de la chlamydiose ne se reproduit que dans le corps d'un hôte. Par conséquent, une bonne façon d'éviter la contamination est de limiter les contacts de votre chat à des environnements connus, avec d'autres animaux qui ont les mêmes soins. En outre, gardez l'environnement dans lequel vivent de nombreux chats toujours propre et désinfecté avec de l'hypochlorite de sodium.contribue également à tuer les bactéries.

L'un des vaccins pour chats joue également un rôle dans la prévention de la chlamydiose : c'est le cas du quadruple vaccin félin, qui contient l'antigène de la maladie. Il fait partie des vaccins obligatoires pour les chatons et protège également contre la panleucopénie (également appelée "maladie de Carré"), la rhinotrachéite et la calicivirose. Le V4 a une première dose appliquée à partir de 42 jours de vie du chat.chat et des doses supplémentaires qui doivent être appliquées à des intervalles de 21 jours chacun.

Tracy Wilkins

Jeremy Cruz est un amoureux passionné des animaux et un parent dévoué. Avec une formation en médecine vétérinaire, Jeremy a passé des années à travailler aux côtés de vétérinaires, acquérant des connaissances et une expérience inestimables dans les soins aux chiens et aux chats. Son véritable amour pour les animaux et son engagement envers leur bien-être l'ont amené à créer le blog Tout ce que vous devez savoir sur les chiens et les chats, où il partage les conseils d'experts de vétérinaires, de propriétaires et d'experts respectés dans le domaine, dont Tracy Wilkins. En combinant son expertise en médecine vétérinaire avec les connaissances d'autres professionnels respectés, Jeremy vise à fournir une ressource complète aux propriétaires d'animaux de compagnie, les aidant à comprendre et à répondre aux besoins de leurs animaux de compagnie bien-aimés. Qu'il s'agisse de conseils d'entraînement, de conseils de santé ou simplement de sensibilisation au bien-être des animaux, le blog de Jeremy est devenu une source incontournable pour les passionnés d'animaux de compagnie à la recherche d'informations fiables et compatissantes. Grâce à ses écrits, Jeremy espère inspirer les autres à devenir des propriétaires d'animaux plus responsables et à créer un monde où tous les animaux reçoivent l'amour, les soins et le respect qu'ils méritent.