Chow Chow : comment s'entend-il avec la famille et les autres animaux de compagnie ? En savoir plus sur le tempérament de la race

 Chow Chow : comment s'entend-il avec la famille et les autres animaux de compagnie ? En savoir plus sur le tempérament de la race

Tracy Wilkins

Le chiot et l'adulte Chow Chow est un chien qui présente de nombreuses particularités. Malgré son apparence mignonne qui rappelle celle d'un ours en peluche, les chiens de cette race sont indépendants, réservés et dotés d'un tempérament fort et dominant. Ils ne sont pas très friands d'affection - sauf de la part des membres de la famille - et nécessitent des soins, notamment en termes de socialisation et de dressage, ce qui facilite la coexistence.avec le chiot Chow Chow et le rend un peu moins méfiant à l'âge adulte.

Que diriez-vous d'en savoir un peu plus sur la personnalité du Chow Chow ? Chiot ou non, ces chiens peuvent avoir une excellente relation avec leurs maîtres et apporter beaucoup de joie à toute la famille ! Ci-dessous, nous avons rassemblé des informations importantes et des rapports de ceux qui savent exactement ce que c'est que de partager la vie avec un chien Chow Chow. Regardez !

Voir également: Chien de police : quelles sont les races les plus adaptées ?

Quelle est la valeur d'un chiot Chow Chow ?

Pour acquérir un chiot Chow Chow, on peut trouver des prix compris entre 1 000 et 3 000 R$. Les caractéristiques physiques de l'animal (couleurs et sexe), ainsi que la lignée génétique, influencent la valeur finale. Il est également important de porter une attention particulière à l'élevage de chiens choisi, car il est difficile de trouver des éleveurs fiables qui se soucient du bien-être des animaux.

Que dois-je savoir sur le Chow Chow avant d'en adopter un ?

Un minuscule Chow Chow nouveau-né est l'une des choses les plus mignonnes qui soient ! Mais même s'ils sont si mignons, ces chiens peuvent être très têtus. Ils sont extrêmement loyaux envers leurs humains, tout en étant à la fois indépendants, réservés et dominants.

C'est pourquoi le chiot Chow Chow a besoin de tant d'attention : c'est le processus d'élevage qui "façonne" le comportement du chien. Cela signifie que les jeunes chiens doivent être éduqués et socialisés dès leur plus jeune âge, toujours avec un renforcement positif et une pincée de fermeté (mais pas de punitions !). Avec les bons soins, le Chow Chow est un chien très sociable, calme et tranquille.

Il est également important de garder à l'esprit que pour le Chow Chow, la famille a une valeur énorme. Ces chiens sont protecteurs envers ceux qu'ils aiment et sont des amis très loyaux. Ce n'est pas pour rien qu'ils ont un comportement très docile avec leurs propriétaires, alors qu'ils sont quelque peu méfiants à l'égard des étrangers.

Photo d'un chiot Chow Chow

L'histoire de Kyra, un Chow Chow noir sauvé de la maltraitance

Chaque Chow Chow peut avoir une expérience de vie complètement différente. Dans le cas de Kyra, le chiot de Thiago Leme, l'histoire est la suivante : "Ma femme a vu une annonce pour un foyer qui s'occupe de chiens abandonnés et est tombée amoureuse d'elle, alors nous sommes allés rencontrer le refuge. Kyra venait d'un passé d'abandon. L'ancien propriétaire l'a laissée dans un endroit sous la pluie, coincée en laisse, alors qu'elle était encore dans le refuge.La femme a abandonné la maison, laissé le chien sur place et ils l'ont secourue".

Malgré un passé difficile, Kyra est une Chow Chow au tempérament très docile : "Habituellement, un Chow Chow qui subit des mauvais traitements développe un côté plus agressif, mais elle a toujours été docile, juste un peu plus à sa manière".

Aslan est un autre Chow Chow qui a été adopté en tant que chiot.

Dans le cas d'Aslan, le chien de Douglas Guedes, le processus d'adoption s'est déroulé plus facilement et n'a pas impliqué d'abandon ou de mauvais traitements, mais la nécessité de donner des chiots. Son père avait 18 ans et avait 8 chiots Chow Chow. Le propriétaire est venu chez nous pour voir l'espace et voir si nous pouvions lui offrir une belle vie. Dès son arrivée, une semaine plus tard, le propriétaire nous a dit que les chiots n'étaient pas dans la maison.d'autres chiots (ses frères) avaient une maladie transmise par les tiques. nous avons emmené Aslan chez le vétérinaire, et il l'avait aussi. la plupart des chiots sont morts. nous veillons chaque mois à ce qu'il ne soit pas piqué par des tiques pour que la maladie ne réagisse pas."

Contrairement à Thiago, qui a fini par adopter Kyra par hasard, Douglas connaissait déjà les Chow Chow et, par une heureuse coïncidence, a eu l'occasion d'en adopter un : "Notre Chow Chow a été adopté, mais c'était une race que ma petite amie et moi aimions beaucoup".

La personnalité indépendante est ce qui prédomine chez le Chow Chow (chiot et adulte).

Lorsqu'il s'agit de la personnalité du Chow Chow, il est impossible de ne pas parler de l'indépendance de ces petits chiens ! Les histoires à ce sujet ne manquent pas. Dans le cas de Douglas, c'est même l'une des raisons qui ont conduit à l'adoption du chien : "Nous connaissions déjà la race et nous avons accepté de l'adopter parce que c'était un chien indépendant, qui n'interférerait pas avec le flux de travail et les voyages".

Photos du chien Chow Chow

Dans le cas de Thiago, qui ne connaissait pas encore très bien la race au moment de l'adoption, la perception d'indépendance s'est produite dès le premier jour : "Le premier contact que nous avons eu avec Kyra a été un peu étrange parce que d'habitude, lorsque nous approchons un chien, il fait une petite fête (même s'il ne vous connaît pas). Dans le cas de Kyra, elle ne s'en souciait même pas. Je l'ai même promenée en laisse, mais elle s'est toujours amusée.Elle regardait vers l'avant, tirait là où elle voulait aller, mais ne regardait jamais et n'interagissait jamais. On aurait dit qu'elle avait son univers là".

Aujourd'hui, après cinq ans de vie commune, la tutrice a appris à mieux gérer cette situation : "Nous arrivons chez nous et nous faisons une petite fête pendant cinq minutes. Une fois ce temps écoulé, Kyra va dans son coin et c'est tout. Donc, dans notre relation, nous respectons beaucoup son temps. Elle arrive, interagit avec nous et après un certain temps, elle fait les choses par elle-même et est super indépendante."compte.

Il est intéressant de noter que Douglas vit également cette situation avec Aslan : "Ce qui est assez drôle, c'est la façon dont il exprime son bonheur lorsqu'il voit les propriétaires, moi et ma petite amie. Dès que nous arrivons, Aslan fait une célébration de 10/20 secondes, puis retourne se coucher ou va dans son coin".

Quel est le côté territorial du chien Chow Chow ?

Le Chow Chow a un instinct territorial exacerbé, c'est pourquoi certaines personnes pensent qu'il est aussi turbulent qu'un Rottweiler (mais pas vraiment, sauf s'il s'agit d'un chiot Chow-Chow Rottweiler). En fait, il est toujours sur le qui-vive et sert d'excellent chien de garde, protégeant la maison et les propriétaires de toute menace, mais il n'est pas nécessairement agressif.

Dans ce sens, Thiago nous raconte l'expérience d'avoir un chien Chow Chow dans une ferme : "C'est une race qui veut toujours être dominante. Elle prend soin de la terre et a une posture de vigilance comme je n'en ai jamais vu. Kyra entend un bruit et se lance à sa poursuite".

Mais ne vous y trompez pas : même si le Chow Chow est un chien observateur et territorial, ce n'est pas un chien bruyant ou qui aboie pour rien. "Elle est super attentive à surveiller le terrain, bien qu'elle soit silencieuse. Et c'est intéressant, parce qu'elle n'aboie que lorsqu'elle a une raison d'aboyer. Une fois, un cambrioleur est entré pour voler et elle l'a averti. Quand elle aboie, c'est parce qu'il y a un danger. Elle le sent.elle est confrontée à une situation étrange et le fait savoir, elle a donc un sens très aigu des choses".

Voir également: Comment se déroule le toilettage du bébé chez le Shih Tzu ?

La relation du Chow Chow avec les autres chiens et les étrangers

L'une des raisons pour lesquelles Thiago a adopté un Chow Chow noir est qu'il y avait deux bouviers bernois dans sa maison. Lorsque l'un d'eux est décédé, la chienne qui restait - appelée Lola - n'avait jamais vécu seule et était sur le point de faire une dépression. Il fallait donc trouver un nouveau compagnon canin pour Lola, et c'est ainsi que Kyra est arrivée. Mais bien qu'elle ait grandi aux côtés des bouviers bernois, il n'y a pas d'accord entre eux.des conflits dans leur relation.

"J'ai eu Kyra à l'âge de six mois. C'était un bébé et Lola a toujours été l'alpha de la maison. C'est elle qui commande, qui marche devant tout le monde et qui donne l'ordre. Quand Kyra était plus petite, Lola jouait même un peu avec elle, mais toujours dans cette relation de domination. Mais Kyra a commencé à grandir et Lola aussi, qui est déjà une vieille femme de presque 10 ans. Avec cela, laLes problèmes sont devenus plus sérieux, car Kyra a commencé à vouloir dominer l'espace et les combats de chiens se sont intensifiés", révèle le tuteur.

Pour essayer de contrôler et de minimiser les effets de cette relation "troublée", l'alternative trouvée a été d'essayer de séparer les deux petits chiens, qui ont un comportement dominant. De sept heures du matin à cinq heures de l'après-midi, Lola est laissée en liberté ; et de cinq heures de l'après-midi à sept heures du matin, c'est le tour de Kyra. De cette façon, ils n'ont pas de contact direct - ni de confrontation - mais, selon Thiago, ils restent toujours l'un par rapport à l'autre.côte à côte dans le chenil.

Il est à noter qu'au milieu de tout cela est apparu Banjo, un autre bouvier bernois adopté par la famille et déjà âgé de trois ans. Bien que très joueur, il a aussi montré son côté plus "alpha" ces derniers temps et c'est pourquoi la relation avec Kyra a été ébranlée, mais en général, ils vivent bien ensemble.

Plus de photos de chiens Chow-Chow

En revanche, la relation de Kyra avec les humains est complètement différente. Elle est docile, mais peut ne pas être aussi confiante pour ceux qui ne la connaissent pas. "Avec n'importe qui, elle est super docile. Elle vous caressera à son rythme, et si vous vous approchez pour la caresser, elle ne mordra pas et ne fera rien. Mais ensuite, elle peut vous fixer sans patience ou simplement se lever et s'éloigner."

Pour Douglas, Aslan n'a aucun problème de comportement avec les autres personnes et les animaux domestiques. La socialisation précoce a beaucoup aidé à cet égard, comme il l'explique : "Aslan est extrêmement méfiant et était très craintif lorsqu'il était chiot. Nous avons beaucoup adapté Aslan aux enfants et aux autres chiens, ce qui a été formidable, car aujourd'hui il n'est pas du tout agressif. Il n'a jamais mordu ni mâché.Il est très calme. Lorsque nous recevons d'autres personnes, il fait preuve de curiosité. Il regarde qui c'est et retourne dans son coin, parfois sans même renifler le visiteur."

Avec des personnes qui font déjà partie de la vie du chiot, la relation change. Aslan est encore plus réceptif et ne voit aucun inconvénient à lécher les membres de la famille. "Les personnes qui vivent plus longtemps avec Aslan finissent par recevoir un peu plus d'affection, comme une léchouille. Il n'obéit à personne d'autre qu'à ses maîtres, mais lorsque nous voyageons, il reste généralement chez moi.Les beaux-parents et c'est toujours très paisible de les endormir ou de les appeler pour manger quand nous ne sommes pas là".

La vie avec un Chow Chow représente-t-elle beaucoup de travail ?

La question de la coexistence dépend beaucoup de l'environnement dans lequel chaque chien vit. Dans le cas de Kyra, par exemple, la plus grande difficulté n'est pas avec les humains, mais lorsqu'il s'agit de socialiser avec d'autres chiens. Mais ce n'est rien qui ne puisse être résolu. Dans le cas d'Aslan de Douglas, le travail est nul et le quotidien avec le chien est super agréable !

Outre la socialisation et le dressage de l'animal dès son plus jeune âge, la castration est un autre moyen d'atténuer les instincts de domination du Chow Chow. Outre la prévention d'un certain nombre de maladies à l'âge adulte, la chirurgie de stérilisation permet d'atténuer certains comportements de l'animal, tels que la lutte pour le territoire et le besoin d'être l'alpha de la bande.

@deboramariacf #cachorro #pet #animais #engraçados #brasileiro #chowchow #pobrezamiseravel ♬ son original - deboramariacf

Avoir un chien de race Chow Chow vous apprend la loyauté et la patience.

Si vous êtes déterminé à obtenir un chiot Chow Chow, donner des chiens Chow Chow n'est pas impossible. Malheureusement, peu de gens sont prêts à faire face au fort tempérament de la race, et beaucoup s'accrochent au stéréotype d'un chien turbulent ou agressif. Mais il y a un autre côté de la médaille : si le Chow Chow peut être un peu plus réservé et dominant, c'est aussi un excellent compagnon.La loyauté, le partenariat et l'amour ne manqueront pas !

Pour Douglas, vivre avec un chiot de cette race a été un véritable apprentissage : "Aslan est très sociable. Comme je travaille à la maison, il passe la journée à mes côtés. Si je vais dans une autre pièce, il m'accompagne toujours. Il se sent très en sécurité lorsque ma petite amie ou moi sommes avec lui. Aussi indépendant qu'il soit, il aime notre sécurité et notre compagnie. C'est très agréable lorsque, sans crier gare, il sort de la maison.Il se rend dans la chambre à coucher pour y faire un petit coucou, puis il retourne dans sa chambre pour dormir.

Pour Thiago, cette expérience lui a certainement appris beaucoup de choses sur la patience : "Le Chow Chow est un chien extrêmement têtu. À l'époque des combats, nous avons engagé un dresseur professionnel, mais il nous a dit qu'il ne serait pas possible de dresser Kyra. J'ai trouvé cela étrange, mais aujourd'hui nous lui avons appris à donner la patte, à s'asseoir, à se coucher. En général, le Chow Chow ne suit pas la personne, il lui "dicte" la voie à suivre.Mais dès qu'elle fait cela, je l'appelle et elle marche sur le côté. Cela a demandé beaucoup de patience et d'entraînement, car c'est un chien têtu. Tout le monde ne peut pas avoir un Chow Chow, car c'est un chien indépendant et plus réservé".

Tracy Wilkins

Jeremy Cruz est un amoureux passionné des animaux et un parent dévoué. Avec une formation en médecine vétérinaire, Jeremy a passé des années à travailler aux côtés de vétérinaires, acquérant des connaissances et une expérience inestimables dans les soins aux chiens et aux chats. Son véritable amour pour les animaux et son engagement envers leur bien-être l'ont amené à créer le blog Tout ce que vous devez savoir sur les chiens et les chats, où il partage les conseils d'experts de vétérinaires, de propriétaires et d'experts respectés dans le domaine, dont Tracy Wilkins. En combinant son expertise en médecine vétérinaire avec les connaissances d'autres professionnels respectés, Jeremy vise à fournir une ressource complète aux propriétaires d'animaux de compagnie, les aidant à comprendre et à répondre aux besoins de leurs animaux de compagnie bien-aimés. Qu'il s'agisse de conseils d'entraînement, de conseils de santé ou simplement de sensibilisation au bien-être des animaux, le blog de Jeremy est devenu une source incontournable pour les passionnés d'animaux de compagnie à la recherche d'informations fiables et compatissantes. Grâce à ses écrits, Jeremy espère inspirer les autres à devenir des propriétaires d'animaux plus responsables et à créer un monde où tous les animaux reçoivent l'amour, les soins et le respect qu'ils méritent.