Accident vasculaire cérébral (AVC) chez le chien : ce que c'est, ce qu'il faut faire et comment prévenir l'AVC chez le chien

 Accident vasculaire cérébral (AVC) chez le chien : ce que c'est, ce qu'il faut faire et comment prévenir l'AVC chez le chien

Tracy Wilkins

L'accident vasculaire cérébral chez le chien est une affection aussi dangereuse pour les animaux de compagnie que pour les humains. Il n'est pas très fréquent que les chiens soient confrontés à ce problème, mais lorsqu'il survient, il peut entraîner des séquelles pour l'animal. L'accident vasculaire cérébral chez le chien - également connu sous le nom d'attaque cérébrale chez le chien - peut avoir différentes causes et nécessite une prise en charge immédiate afin d'éviter de graves conséquences pour la santé. Bien que ce terme soit bien connu, de nombreuxles gens se posent des questions sur cette maladie. En effet, qu'est-ce qu'un accident vasculaire cérébral ? Quelles sont les séquelles d'un accident vasculaire cérébral chez un chien ? Les symptômes sont-ils toujours les mêmes ? Un chien victime d'un accident vasculaire cérébral ressent-il de la douleur ? O Pattes d'accueil répond à toutes les questions que vous vous posez sur cette affection et explique ce qu'il faut faire lorsque l'on voit un chien en train de faire une attaque.

L'accident vasculaire cérébral chez le chien survient lorsque l'irrigation sanguine du cerveau est insuffisante.

Chaque cellule a besoin d'oxygène pour fonctionner. L'oxygène absorbé par la respiration du chien est transporté jusqu'aux poumons, puis transféré dans le sang. Le sang, chargé d'oxygène et d'autres nutriments essentiels (comme le glucose), circule dans le corps par les vaisseaux sanguins et "nourrit" les cellules de l'ensemble du corps, y compris les cellules cérébrales. L'accident vasculaire cérébral/la lésion cérébraleL'accident vasculaire cérébral (AVC) chez le chien survient lorsque, pour une raison quelconque, le vaisseau sanguin n'est pas en mesure de transporter l'oxygène vers les cellules cérébrales. Celles-ci ne recevant pas d'oxygène, elles ne fonctionnent pas correctement. Nous pouvons donc définir l'AVC chez le chien comme l'état dans lequel le cerveau ne reçoit pas le sang correctement, ce qui entraîne une carence en composants fondamentaux pour le fonctionnement de ses cellules.des cellules.

Les accidents vasculaires cérébraux chez les chiens peuvent être de type ischémique ou hémorragique.

Les accidents vasculaires cérébraux chez les chiens peuvent être divisés en deux types, selon la cause de l'affection chez l'animal :

Accident vasculaire cérébral chez un chien ischémique : Ce type d'accident vasculaire cérébral canin survient lorsque quelque chose obstrue le passage du sang dans le vaisseau sanguin. En fonction de la cause de l'obstruction, il peut y avoir deux types d'accidents vasculaires cérébraux. L'accident vasculaire cérébral ischémique embolique survient lorsque des emboles se forment, c'est-à-dire de petites portions de matière telles que de la graisse, de l'air, des tissus, des bactéries ou des corps étrangers. L'accident vasculaire cérébral ischémique thrombotique survient lorsque des thrombus se forment, c'est-à-diredes caillots sanguins.

Accident vasculaire cérébral hémorragique chez un chien : Dans ce type d'AVC canin, il se produit une rupture des vaisseaux sanguins qui transportent le sang vers le cerveau, ce qui provoque une hémorragie à cet endroit et empêche le sang d'atteindre les cellules cérébrales.

Les causes de l'accident vasculaire cérébral chez le chien sont très variées

Il n'existe pas de cause unique à l'accident vasculaire cérébral chez le chien. Un certain nombre d'affections et de maladies peuvent entraîner une obstruction ou une rupture des vaisseaux sanguins. La cause la plus connue de l'accident vasculaire cérébral chez le chien est la maladie cardiaque, car le cœur est l'organe responsable du pompage du sang. Un certain nombre de maladies cardiaques provoquent des caillots sanguins qui entraînent l'accident vasculaire cérébral chez le chien. D'autres problèmes peuvent être associés à l'accident vasculaire cérébral chez le chien, notammentOn peut également citer l'ehrlichiose (maladie qui diminue le nombre de plaquettes - cellules qui font la coagulation - empêchant ainsi une réponse en cas de rupture des vaisseaux) et le ver du cœur canin (le fameux ver du cœur qui migre dans la circulation sanguine en obstruant le sang).le passage du sang).

Voir également: Comment fabriquer un griffoir pour chat ? 3 idées à mettre en pratique dans votre maison

Certains facteurs prédisposants favorisent l'apparition d'un accident vasculaire cérébral chez le chien

Comme les accidents vasculaires cérébraux chez les chiens ont des causes différentes, n'importe quel animal de compagnie peut développer le problème. Cependant, il existe certains facteurs prédisposants que certains chiens peuvent présenter. L'hypertension est l'un d'entre eux. Les chiens hypertendus ont des valeurs de pression artérielle très élevées qui facilitent l'apparition d'un accident vasculaire cérébral canin. Les conditions associées à l'hypertension, telles que les maladies rénales et l'artériosclérose, sont également des facteurs prédisposants.Les chiens en surpoids sont également plus susceptibles de souffrir d'un accident vasculaire cérébral.

Accident vasculaire cérébral chez le chien : symptômes neurologiques chez l'animal de compagnie

Comme il s'agit d'une maladie aux causes variées, l'AVC peut se manifester de différentes manières dans chaque cas. Cependant, dans la plupart des cas d'AVC chez le chien, les symptômes neurologiques subsistent et sont les plus caractéristiques. Parmi les plus courants, on peut citer :

  • Crise d'épilepsie
  • Paralysie
  • Hémiparésie (diminution des mouvements d'un côté du corps)
  • Tétraparésie (diminution des mouvements des deux côtés du corps)
  • Chien à la gueule tordue
  • Difficulté à maintenir la posture
  • Faiblesse musculaire
  • Ataxie
  • Vertiges
  • Hyperthermie
  • Nystagmus (mouvement rapide des yeux)

On se demande souvent si le chien victime d'un accident vasculaire cérébral ressent une douleur. En cas d'accident vasculaire cérébral chez un chien, les symptômes sont généralement associés à des problèmes neurologiques, de force et de coordination motrice. La douleur n'est donc pas l'un des signes les plus courants de cette affection. Cependant, dans certains cas, le chien victime d'un accident vasculaire cérébral ressent une douleur, pas nécessairement à cause de l'accident lui-même, mais parce que le manque de coordination peut l'amener à se blesser et à se faire du mal à d'autres personnes.les boiteries - des conditions qui causent réellement de la douleur à l'animal.

Voir également: Tout sur l'herbe à chat : ce qu'elle est, comment elle fonctionne et les bienfaits de l'herbe à chat

Que faire après avoir constaté les symptômes d'un accident vasculaire cérébral chez un chien ?

Dans le cas d'un accident vasculaire cérébral chez le chien, les symptômes apparaissent souvent soudainement, surtout s'il s'agit d'un accident ischémique embolique. Cette affection est très grave car si le cerveau est privé d'oxygène et de nutriments pendant trop longtemps, il peut perdre définitivement ses fonctions et entraîner la mort de l'animal. Par conséquent, si vous voyez votre chien avec une bouche tordue, une diminution des mouvements, une faiblesse, une incoordination ou l'un des symptômes de l'accident vasculaire cérébral, il est important de le prévenir.La première étape consiste à placer l'animal dans un endroit confortable, loin des meubles ou des objets qui pourraient le blesser en cas de crise ou de chute. Ensuite, l'animal doit être immédiatement orienté vers un service d'urgence vétérinaire afin que le diagnostic puisse être confirmé et que les soins puissent commencer.

Pour diagnostiquer un accident vasculaire cérébral chez le chien, votre animal devra subir un scanner et quelques autres examens.

Les symptômes d'un accident vasculaire cérébral chez le chien donnent généralement l'indice qu'il s'agit bien d'un accident vasculaire cérébral. Cependant, comme il s'agit d'une affection très grave, le vétérinaire demandera une série d'examens pour être sûr du diagnostic. Un scanner est un examen d'imagerie qui aidera à cette définition - l'animal doit être anesthésié pour l'effectuer,Afin de diagnostiquer plus précisément l'AVC chez le chien, il est courant de devoir également effectuer des analyses de sang, des analyses d'urine, des radiographies, un électrocardiogramme et une évaluation de la pression artérielle. Cela fait beaucoup, mais comme l'AVC chez le chien peut avoir de nombreuses causes, il est important de bien investiguer pour connaître la véritable cause et ainsi définir les meilleurs soins à apporter.

Lorsque votre chien est victime d'un accident vasculaire cérébral, il est essentiel qu'il reçoive un traitement de soutien et qu'il soit suivi par un vétérinaire

Il n'existe pas de protocole spécifique pour traiter les accidents vasculaires cérébraux chez les chiens, car chaque cas a des causes, des proportions et des zones du cerveau touchées différentes. Immédiatement après l'accident vasculaire cérébral chez le chien, le vétérinaire stabilisera l'animal en lui apportant de l'oxygène et les nutriments manquants. Il effectuera toutes les procédures nécessaires pour maintenir les signes vitaux stables. En général, lorsqu'un accident vasculaire cérébral se produit, le vétérinaire doit s'assurer que l'animal est en bonne santé.Si un chien est victime d'un accident vasculaire cérébral, il doit être hospitalisé pour être mieux surveillé. A partir de là, il n'est pas possible de préciser ce qui sera fait, car le traitement dépendra de la réaction de l'animal et de la cause du problème. S'il s'agit d'une tumeur, par exemple, il sera nécessaire de procéder à un traitement anticancéreux. Il en va de même pour l'ehrlichiose, la dirofilariose, l'insuffisance rénale et toute autre maladie qui a entraîné l'accident vasculaire cérébral.En cas de séquelles, l'animal devra faire l'objet d'une surveillance fréquente.

Les accidents vasculaires cérébraux chez les chiens peuvent laisser des séquelles neurologiques pendant toute la vie de l'animal.

Une courte période sans oxygène dans le cerveau peut suffire à causer des dommages permanents. Dans le cas d'un accident vasculaire cérébral chez un chien, il peut y avoir des séquelles que l'animal conservera toute sa vie. Après un accident vasculaire cérébral, l'animal peut présenter des crises fréquentes, une perte ou une diminution des mouvements d'un ou deux côtés du corps, des tremblements, des difficultés à marcher et des difficultés à se mouvoir.L'animal n'aura pas toujours de séquelles - dans certains cas, un traitement de soutien peut inverser le problème. Toutefois, si l'animal présente l'une de ces complications, il est très important qu'il soit toujours surveillé et évalué par des visites fréquentes chez le vétérinaire et qu'il suive toujours ses recommandations. Dans le cas d'une diminution des mouvements, par exemple, il peut être nécessaire d'effectuer certaines des procédures suivantesdes changements à la maison, comme l'installation de rampes pour faciliter les déplacements.

Le gardien doit veiller tout particulièrement à ce qu'un nouvel accident vasculaire cérébral n'affecte pas l'animal qui s'est rétabli.

Si votre chien a eu un accident vasculaire cérébral, il est important de s'assurer qu'il ne devra pas revivre cela. La meilleure façon de le faire est de s'occuper de la source du problème. Si l'accident vasculaire cérébral chez un chien est apparu à cause d'une maladie, suivez les instructions du médecin pour la traiter correctement. Ne faites pas d'automédication et n'arrêtez pas de prendre les médicaments et les traitements de votre propre chef. Si l'animal est hypertendu,administrer le médicament correctement. Dans le cas de maladies chroniques, un suivi vétérinaire régulier est nécessaire. Si la cause de l'AVC chez un chien était le surpoids, il faut consulter un vétérinaire nutritionniste pour modifier le régime alimentaire (les modifications du régime alimentaire peuvent être bénéfiques dans tous les cas, en fait). Enfin, quelle que soit la cause de l'AVC chez un chien, il faut rendre visite au vétérinaire en cas depour s'assurer que tout va bien en ce qui concerne la santé de l'animal.

Les accidents vasculaires cérébraux chez les chiens peuvent être évités grâce à une bonne qualité de vie et à des soins de santé appropriés.

L'accident vasculaire cérébral chez le chien étant une affection due à d'autres facteurs, il n'existe pas de moyen spécifique de le prévenir. Il est toutefois possible de le faire en offrant une meilleure qualité de vie, car un animal en bonne santé est moins susceptible de développer les problèmes qui conduisent à l'accident vasculaire cérébral chez le chien. Une mauvaise alimentation est la principale cause d'hypertension et d'obésité chez le chien. C'est pourquoi..,Veillez à l'alimentation de votre animal, évitez les excès et offrez-lui toujours une nourriture de qualité adaptée à sa taille et à son âge. De plus, il est important d'encourager votre animal à faire de l'exercice régulièrement.

Les examens sont essentiels pour prévenir non seulement les accidents vasculaires cérébraux chez les chiens, mais aussi toute maladie. Savoir ce qui se passe dans le corps de votre animal est le meilleur moyen de s'assurer qu'il se porte bien et qu'il est en bonne santé. Enfin, si votre animal présente l'un des facteurs prédisposant aux accidents vasculaires cérébraux chez les chiens, il est encore plus important qu'il subisse des examens de routine, qu'il se rende fréquemment chez le vétérinaire et qu'il suive les conseils de ce dernier.

Tracy Wilkins

Jeremy Cruz est un amoureux passionné des animaux et un parent dévoué. Avec une formation en médecine vétérinaire, Jeremy a passé des années à travailler aux côtés de vétérinaires, acquérant des connaissances et une expérience inestimables dans les soins aux chiens et aux chats. Son véritable amour pour les animaux et son engagement envers leur bien-être l'ont amené à créer le blog Tout ce que vous devez savoir sur les chiens et les chats, où il partage les conseils d'experts de vétérinaires, de propriétaires et d'experts respectés dans le domaine, dont Tracy Wilkins. En combinant son expertise en médecine vétérinaire avec les connaissances d'autres professionnels respectés, Jeremy vise à fournir une ressource complète aux propriétaires d'animaux de compagnie, les aidant à comprendre et à répondre aux besoins de leurs animaux de compagnie bien-aimés. Qu'il s'agisse de conseils d'entraînement, de conseils de santé ou simplement de sensibilisation au bien-être des animaux, le blog de Jeremy est devenu une source incontournable pour les passionnés d'animaux de compagnie à la recherche d'informations fiables et compatissantes. Grâce à ses écrits, Jeremy espère inspirer les autres à devenir des propriétaires d'animaux plus responsables et à créer un monde où tous les animaux reçoivent l'amour, les soins et le respect qu'ils méritent.