7 choses à apprendre à votre chiot dans les premiers mois de sa vie

 7 choses à apprendre à votre chiot dans les premiers mois de sa vie

Tracy Wilkins

Les chiots méritent tous les soins et l'amour du monde, surtout dans les premiers mois de leur vie. Fragiles, ils ont besoin qu'on leur apprenne très tôt quelques petites choses qui faciliteront leur cohabitation, comme aller au bon endroit, ne pas mordre ou encore se sociabiliser avec les autres chiens, les animaux et les humains. Alors, comment prendre soin d'un chiot et, en même temps, lui apprendre tout cela ?Cela peut sembler compliqué, mais ce n'est pas le cas. Avec quelques astuces et techniques, il est tout à fait possible d'éduquer votre chiot dans les 6 premiers mois. Voici comment faire !

1) Comment apprendre à un chien à faire ses besoins au bon endroit ?

Le chiot n'a pas encore beaucoup de notions de ce qui est bien ou mal et n'a pas non plus le plein contrôle de son organisme au cours des premiers mois de sa vie. Apprendre à un chiot à faire ses besoins au bon endroit est donc une question qui peut sembler assez compliquée pour la plupart des gardiens. Mais, croyez-moi, ce n'est pas une mission impossible. En fait, la première étape est d'établir le bon endroit.La salle de bains du chien, qui doit être éloignée de l'endroit où il mange et dort. L'aire de service peut être une bonne option à cet égard.

Voir également: Chat qui bave : qu'est-ce que c'est ?

Deuxièmement, le gardien doit surveiller l'animal et être conscient des moments où il est sur le point de faire pipi et caca. A ces moments-là, il vaut la peine d'interrompre le chiot et d'essayer de l'emmener sur le journal ou le tapis hygiénique le plus tôt possible, afin qu'il commence à comprendre que c'est là qu'il doit faire ses besoins. Rappelez-vous : même si le chiot fait beaucoup d'erreurs au début, il estJe dois être patient et ne pas me battre, même s'il commet quelques erreurs. Avec du temps et de la persévérance, il apprendra.

Voir également: Apprenez à faire le "tellington touch", une technique d'attache pour les chiens qui ont peur des feux d'artifice.

2) Créer une routine avec le chiot dès son plus jeune âge

Il est donc important d'établir une routine avec votre chiot dès son plus jeune âge : il doit y avoir des heures pour manger, dormir et jouer. Les chiots dorment un peu différemment, car ils ont tendance à dormir plus longtemps qu'un chien adulte, mais il est tout de même important de fixer des horaires de base.

Il convient également de mentionner que la routine est un allié précieux pour apprendre à un chien à faire ses besoins au bon endroit, car, avec des heures définies pour les activités et l'alimentation, l'organisme du chien s'adapte également et il commence à avoir le "bon moment" pour faire pipi et caca. Il est donc beaucoup plus facile de savoir à quelle heure de la journée vous devez sortir votre chiot.aux toilettes.

3) Apprenez à votre chiot où se trouve son coin

Rien n'empêche l'animal de dormir dans le lit de son gardien, si telle est sa volonté, mais pour ceux qui ne veulent pas encourager cette habitude, une bonne façon de procéder est d'habituer le chiot à sa propre place.Aménagez l'endroit avec des petites choses que votre ami aime : des jouets, une décoration douillette et une petite couverture. En outre, un autre conseil est de caresser le chien lorsqu'il est couché là, afin qu'il puisse associer cet endroit à un endroit agréable pour lui.

Comment socialiser les chiots : il est essentiel d'encourager l'interaction entre les animaux

4) Promenade des chiens : comment s'y prendre les premiers mois ?

Les promenades font partie intégrante de la routine avec le chien, qu'il s'agisse d'un chiot ou d'un adulte. Mais il convient de souligner que les chiots ont besoin d'une attention particulière, principalement parce qu'ils n'ont aucune expérience en la matière. L'une des mesures à prendre, en effet, est de s'assurer que le chiot est vacciné et vermifugé avant de commencer à avoir des contacts avec le monde extérieur, afin d'éviter que les chiens ne se blessent.En outre, il est très important d'investir dans une laisse au début, jusqu'à ce que le chien se familiarise avec les promenades et apprenne qu'il doit rester à côté de son maître à tout moment. Lorsqu'il devient adulte, il est soudain possible de le dresser pour qu'il commence à se promener sans laisse et sans collier, mais ce n'est pas possible lorsqu'il est encore un chiot.est recommandée.

5) Comment apprendre au chien à ne pas mordre ?

Les poussées dentaires, qui commencent vers le quatrième mois de la vie d'un chiot, s'accompagnent généralement d'une habitude de mordre. Comment y remédier ? C'est impossible : votre compagnon à quatre pattes a besoin de quelque chose pour soulager l'inconfort des nouvelles dents qui poussent et il voudra, oui, mordre tout ce qu'il voit. Mais avec les bons outils, il n'y a pas lieu de s'inquiéter outre mesure.Le jouet de dentition est une bonne option pour les chiots. Il existe différents modèles et ils ont tous le même objectif : diriger les morsures du chien vers l'accessoire, en détournant son attention des humains ou des meubles de la maison. Chaque fois que le chiot vous mord les doigts ou est tenté de ronger un meuble, encouragez-le à utiliser le jouet.

6) Les ordres de base aident à l'obéissance des chiots

L'une des premières choses que le gardien doit apprendre à son chiot est le pouvoir du "non". Ainsi, chaque fois qu'il fait quelque chose de mal, il est important de le signaler par la parole et par des gestes afin que, de cette manière, le chiot commence dès son plus jeune âge à comprendre ce qui est bien et ce qui est mal. En outre, d'autres commandements d'obéissance de base peuvent également être adoptés : apprendre à s'asseoir, à se coucher et à donner la patte. Pour ce faire,la technique d'éducation positive est recommandée : le gardien "récompense" le chiot chaque fois qu'il fait quelque chose de bien - que ce soit avec une friandise, un câlin ou beaucoup d'éloges ! Cela permet d'accroître l'obéissance de l'animal et même de rapprocher l'homme de son compagnon à quatre pattes.

7) La socialisation du chiot au cours des premiers mois de sa vie est essentielle

L'une des étapes les plus importantes du développement d'un chiot est sa socialisation, qui doit avoir lieu au cours des premiers mois de sa vie. De nombreux propriétaires ont du mal à savoir exactement comment socialiser les chiots, mais il n'y a pas vraiment de mystère. Il suffit d'encourager le chien à interagir avec d'autres animaux, des humains et même les bruits de la rue. Le fait de priver l'animal de cette expérience peutC'est pourquoi il faut investir dans la socialisation dès le plus jeune âge. Si vous ne savez pas comment faire, demandez l'aide d'un professionnel.

Tracy Wilkins

Jeremy Cruz est un amoureux passionné des animaux et un parent dévoué. Avec une formation en médecine vétérinaire, Jeremy a passé des années à travailler aux côtés de vétérinaires, acquérant des connaissances et une expérience inestimables dans les soins aux chiens et aux chats. Son véritable amour pour les animaux et son engagement envers leur bien-être l'ont amené à créer le blog Tout ce que vous devez savoir sur les chiens et les chats, où il partage les conseils d'experts de vétérinaires, de propriétaires et d'experts respectés dans le domaine, dont Tracy Wilkins. En combinant son expertise en médecine vétérinaire avec les connaissances d'autres professionnels respectés, Jeremy vise à fournir une ressource complète aux propriétaires d'animaux de compagnie, les aidant à comprendre et à répondre aux besoins de leurs animaux de compagnie bien-aimés. Qu'il s'agisse de conseils d'entraînement, de conseils de santé ou simplement de sensibilisation au bien-être des animaux, le blog de Jeremy est devenu une source incontournable pour les passionnés d'animaux de compagnie à la recherche d'informations fiables et compatissantes. Grâce à ses écrits, Jeremy espère inspirer les autres à devenir des propriétaires d'animaux plus responsables et à créer un monde où tous les animaux reçoivent l'amour, les soins et le respect qu'ils méritent.